VOITURE AUTOMATIQUE D'OCCASION EN LEASING

 

A partir de 99 € par mois.

-Avec ou sans apport.

- Choix parmi 17774 Véhicules

 

 

Voiture automatique à louer

 

- Location pas chère dans 125 pays

- Annulation gratuite.

- Paiement en 3 X sans frais.

 

 

Voiture automatique neuve Jusqu'à
- 44.5%

 

-34 Marques, 9000 modèles.

-Achat comptant ou en leasing.

-Reprise voiture occasion

 

 

      

           Étant donné qu'une voiture automatique gère les vitesses sans l’intervention du conducteur, celles-ci sont engagées en fonction de la conduite adoptée et au meilleur moment. Cela devrait, théoriquement, se traduire par une consommation optimale du carburant. Est-ce vrai sur le terrain ?

 

Oui, mais cela dépend de l’année de fabrication.

 

          Dans le passé, ce constat n’était pas forcément une réalité. Bien au contraire, il était courant d’enregistrer une surconsommation d’environ 10 à 15% sur les voitures automatiques, cela explique en partie pourquoi cette transmission équipait plutôt les voitures de luxe ou de sport que les véhicules grand public.

 

Depuis une dizaine d’années, on peut admettre, et  avec certitude, (à quelques exceptions près) que la surconsommation est devenue très limitée voire nulle.  Avec la majorité des véhicules récents, les boites automatiques modernes étant conçues pour consumer le moins de carburant possible, les progrès techniques ont considérablement réduit et même complètement effacé  les écarts de consommation.

 

En 2010, par exemple, BMW a sorti son modèle de série 5 équipé d’une boite automatique garantie par le constructeur allemand  comme affichant une consommation bien inférieure au même modèle en boite manuelle.
 

En effet, l’implication de l’électronique (qui est aussi le cas pour les voitures à boite manuelle) et  l’augmentation du nombre de rapport de vitesses (7 ou 8 contre 3 à 4 auparavant) fait forcément  tourner le moteur au régime optimal où il offre le meilleur rapport performances/consommation.

 

Pour certaines boites automatiques de 7 vitesses et plus, dés qu’on dépasse la 5eme, la démultiplication devient très longue et permet une économie jusqu’à 15% notamment sur autoroute.

 

Cela dépend  aussi du type de la BVA.

 

 

  • La boite robotisée à simple embrayage :

 

C’est un fait connu, la boite robotisée à simple embrayage  (à l’exception de celle équipant les petites citadines) affiche une consommation supérieure à une boite manuelle, car destinée principalement aux voitures de compétition et de sport. Cette surconsommation reste relativement acceptable sur les véhicules récents (environ 1 à 2 litres par 100 km).

 

Les plus connues sont : l’ASG de Volkswagen, MMT de Toyota, BMP de PSA, QuickShift de Renault …

 

  • La boite robotisée à double embrayage :

 

A contrario, la fameuse boite robotisée à double embrayage  considéré comme l’une des technologies les plus réussies, est réputée aussi bien pour sa fiabilité que pour sa consommation similaire  voire inférieure à une boite mécanique en milieu urbain, lors des arrêts fréquents  et sur les routes sinueuses.

 

Les plus connues sont : DSG de Volkswagen, S-Tronic d’Audi, EDC de Renault, Powershift de Ford, 7G-DCT de Mercedes, TCT chez Alfa Romeo, DKT chez BMW, DCT Hyundai ...

 

 

  • La boite à variation continue ou CVT :

 

 

La boite à variation continue ou CVT quant à elle, bien que bruyante et peu dynamique sur la route,  a une action douce et « onctueuse » en ville, le moteur y est moins sollicité et par conséquent, sa surconsommation est extrêmement limitée voir nulle en milieu urbain.

 

Les versions les plus connues : Multitronic chez Audi, ,Xtronic chez Nissan, Autotronic chez Mercedes …

 

  • La boite à convertisseur hydraulique :

 

Enfin, la boite conventionnelle la plus répandue (à convertisseur hydraulique), est équipée aujourd’hui   à la fois d’un système électronique assurant un fonctionnement intelligent et d’un mécanisme d’une moyenne de 7 à 9 rapports, cette multiplication de rapports permet une meilleure adaptation de la force du moteur à la situation de conduite et donc des économies de carburant.

 

Sa consommation (la nouvelle génération : à partir de 2010 et plus) est identique à la boite manuelle voir inférieure.

 

Conclusion : En cas d’achat, que choisir ?

 

       On peut admettre qu’actuellement,  sur deux modèles identiques de voiture (marque, carburation, motorisation…), il n y a pas de soucis à se faire coté consommation : les niveaux de celle-ci sont équivalents sur les deux, et ce, bien entendu, s’ils sont récents. (Sauf rares exceptions étudiées ci-dessus).

 

En revanche, si vous souhaitez acquérir un véhicule plus ancien, il faut être vigilant. Vous ne serez pas à l’abri d’une surconsommation plus ou moins importante, en particulier sur les voitures des années 2000 et d’avant. Si l’économie de carburant est l’un de vos premiers critères, et la voiture que vous souhaitez acheter a plus de 20 ans, il vaut mieux opter pour une boite manuelle classique.

 

Conseils de boite-automatique.net :

 

Une consommation maitrisée en suivant les conseils suivants :

 

Les conseils propres à une voiture automatique :

 

  • Il est toujours recommandé de rouler au rapport « D » si vous conduisez une voiture avec boîte automatique. Car passer en mode manuel ou activer la conduite sportive a le plus souvent pour conséquence, et selon les modèles,  une hausse plus au moins importante de la  consommation.

 

  • En levant souvent le pied sur la pédale d’accélération, on peut ainsi « obliger » la boîte automatique à passer à un rapport supérieure et par conséquent, diminuer la consommation.

 

Et pour rappel voici les conseils pour économiser le carburant valables pour tous les véhicules. Bien appliquées, ces pratiques permettent d’économiser jusqu’à 10% de la consommation du carburant :

 

  • Adopter l’éco conduite. Très utile pour la consommation, l’environnement et la mécanique de la voiture.

  • Enlever les objets et autres bagages inutiles du coffre et du toit.

  • Vérifier régulièrement la pression des pneus et de préférence l’augmenter de 0.5 Bar par rapport aux données du fabricant.

  • Couper le moteur lors des arrêts même courts ( dès 20 secondes).

  • N’utiliser la climatisation, le chauffage des sièges et de la lunette arrière que si c’est nécessaire.

  • Utiliser le plus souvent possible le régulateur de vitesse si le véhicule en est équipé.

  • Eviter et anticiper les à-coups.

    L’éco conduite est un comportement du conducteur permettant de réaliser des économies de carburant, limiter les émissions du CO2 et  garder le véhicule en bon état le plus longtemps possible.

 

                Rappel des gestes de l’éco conduite :

 

  • Eviter de démarrer brutalement et  à froid.

  • Baisser sa vitesse : Pour une voiture moyenne, sur autoroute par exemple, une baisse de la vitesse de 10Km/heure  de 130 à 120 km permet un gain d’un litre de carburant  par 100 km.

  • Eviter de rouler en sur régime en effectuant des changements de vitesses en douceur et passer le rapport supérieur le plus rapidement possible.

  • Utiliser le plus souvent et dès que possible le frein moteur au lieu de la pédale du frein et anticiper les ralentissements.

 

A lire aussi :

 

 

 

 

 

 

LA BOITE AUTOMATIQUE et LA CONSOMMATION du CARBURANT

Sommaire :

 

     La voiture automatique consomme- t- elle plus de carburant que la voiture manuelle ?

 

        - Cela dépend de l’année de fabrication.

 

       - Et aussi du type de la BVA.

 

     Conclusion :  que choisir en cas d’achat ?

Le 02/04/2020 Mis à jour le 23/05/2020