Si vous vous apprêtez à acheter une voiture avec boite de vitesses automatique ou à conduire ponctuellement un véhicule muni de ce mode de transmission à l’occasion d’un prêt ou une location par exemple, il est important d’être vigilent sur ces 8 points afin d’éviter toute mauvaise surprise.

 

1-N’utilisez jamais votre pied gauche :

 

La première chose à garder à l’esprit quand vous conduisez une voiture automatique, c’est que vous devez utiliser uniquement le pied droit pour accélérer et pour freiner. Le pied gauche doit toujours être posé sur le plancher pour éviter toute confusion qui pourra se révéler dangereuse en cas de  situation d’urgence.

 

2- Gare au reflexe de l’embrayage :

 

Si vous n’avez conduit que des voitures manuelles pendant des années, l’usage de l’embrayage est devenu naturellement un reflexe pour vous. Ce geste quasi instinctif pourra être périlleux dans certains cas.

 

Avec une voiture manuelle, on a l’habitude d’appuyer à fond sur la pédale d’embrayage en cas de freinage d’urgence. Cette habitude pourra vous faire appuyer de la même manière sur la pédale de frein et être donc propulsé violemment vers l’avant.

 

Encore une fois, c’est le pied droit qui conduit.

 

3- Attention à la position D (Drive) :

 

Dans la plupart des voitures automatiques, dès que vous enclenchez la position D, le véhicule avance. Si le frein à main n’est pas serré, vous risquez d’être surpris si le véhicule est trop proche d’un obstacle par exemple.

 

Il est donc impératif de garder le pied sur le frein en manipulant le levier de vitesse.

 

Dans certaines voitures, ce risque n’existe pas car il est impossible de démarrer si la pédale du frein est n’est pas enfoncée.

 

4- Ayez le reflexe du frein à main :

 

La position P n’est pas un frein à main. Pour immobiliser le véhicule en toute sécurité, il est impératif soit de serrer le frein à main soit appuyer sur le bouton P sur certains véhicules (à ne pas confondre donc avec la position P du levier de vitesse).

 

Compter sur la seule position P de la boite de vitesse est encore plus grave si la voiture est stationnée en pente.

 

5- La bonne appréciation de la vitesse et des distances :

 

En ligne droite, l’accélération d’une voiture automatique peut être plus puissante qu’une voiture manuelle car le passage des vitesses automatiquement peut être plus rapide.

 

Votre appréciation pourra donc être altérée. D’où l’importance de garder l’œil plus souvent sur le compteur.

 

6- Attention aux freins en longues descentes :

 

En cas de descente, une vitesse plus haute est automatiquement sélectionnée en raison de l’augmentation de la vitesse à cause de la pente. Afin d’éviter de trop utiliser les freins qui vont peut être chauffer si la descente est trop longue, il est recommandé d’utiliser la position 2 si vous l’avez (seules les 2 premières vitesses seront utilisée), ou encore actionner le limiteur de vitesse si votre véhicule en est équipé.

 

7- Les virages : Soyez vigilent !

 

Pareil pour les virages. En l’absence de frein moteur, le changement de la vitesse est automatique et la voiture aura tendance à arriver plus vite. Il sera donc prudent d’anticiper et ralentir avant d’entamer la courbe ou le virage pour le faire confortablement et sans danger.

 

8- Adaptez votre conduite en hiver :

 

 

Neige ou verglas, sur une route glissante, évitez le sur régime et des accélérations trop fortes, le risque de patinage ou de glissade est plus important que sur voiture manuelle.

  

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi :

 

 

 

 

 

 

 

 

Edité le 30/04/2020

CONDUIRE une VOITURE AUTOMATIQUE Les 8 PRECAUTIONS à PRENDRE.