Il est inutile de rappeler que la BVA est un organe connu par sa fiabilité et sa robustesse. Cependant, comme toute pièce d’une voiture, quelque soit sa solidité, un  mauvais usage ou un défaut d’entretien, peut l’endommager causant un inconfort de la conduite plus ou moins important, ou provoquant purement et simplement une panne totale ou partielle.

 

Bien entendu, il ne vous sera pas possible de connaitre la cause du dysfonctionnement sans un diagnostic spécial par votre mécanicien.  Afin d’avoir une idée sur le degré de la gravité de la chose et pouvoir discuter avec votre garagiste de la suite à donner : nouvelle vidange, re calibrage, remplacement d’une ou plusieurs pièces, échange standard … voici ce qui provoque fréquemment des  problèmes sur les boites de vitesses automatiques :

 

  • L’usure des disques garnis : A l’image d’une boite de vitesses mécanique, la BVA possède des disques garnis (disques d’embrayage), ils sont plus nombreux dans celle-ci  et peuvent subir une usure de la garniture ce qui conduit inévitablement à un problème récurent de  patinage.

 

  • L’usure peut aussi toucher les bagues de bronze, responsables de l’herméticité et l’étanchéité entre les deux arbres de transmission (entrée et sortie).

 

  • Le convertisseur endommagé : Une conduite inadaptée en milieu urbain cause fréquemment l’usure rapide du convertisseur qui possède en interne un embrayage de pontage.

 

  • Défaillance du système mécatronique : Le défaut d’une  vidange  régulière peut causer progressivement le dépôt de particules métalliques dans les conduits du bloc mécatronique, l’abrasion  provoque  un agrandissement des orifices des valves.

 

Notons que certaines situations d’inconfort de conduite  peuvent être corrigées par une simple réinitialisation ou « re calibrage » du mécatronique et ne sont pas forcément le résultat des dysfonctionnements sus mentionnées.

 

 

 

 

 

 

 

Les CAUSES POSSIBLES de DYSFONCTIONNEMENT ou de PANNE de la BOITE AUTOMATIQUE

Edité le 04/04/2020